Comment ouvrir un GARBADROMME

Pour ouvrir un garbadrome il vous faut réunir certains facteurs dont : le personnel (2 au minimum), l’emplacement qui sera déterminant dont-il est conseillé de choisir un site stratégique d’où une bonne visibilité afin d’avoir le maximum de clients pour la bonne marche de votre entreprise. Enfin le local (construction d’un apatam à cet effet).

En effet le personnel doit être expérimenté sinon suivre une formation d’un mois auprès d’un autre vendeur afin de maîtriser : le découpage du piment, servir l’attiéké, le découpage du poisson, savoir griller le poisson, connaître la qualité du poisson, sa conservation ainsi que son entretien. Pour leur rôle l’un se chargera de griller le poisson et l’autre de servir afin de facilité le travail et assurer la rapidité. En ce qui concerne la paye tout partira d’un accord de principe si le propriétaire ne fait pas partie du personnel soit une paye journalière (exemple : 2000 FCFA ou 3000 FCFA), par mois ou en gérance libre c’est-à-dire vous fixez une certaine somme fixe dont le gérant se doit de vous verser chaque jour(dans ce cas de figure toutes les dépenses de renouvellement seront à sa charge après que le propriétaire est fournis le premier fond de roulement pour l’achat de l’attiéké, huile, poisson ainsi que le piment).

Si possible un contrat pour attester cela. Pour ce qui est de l’emplacement, il est important de prendre plusieurs facteurs en compte tels que : la situation géographique, la zone (quartier ou commune), la visibilité. Le choix doit être très stratégique pour la bonne marche de votre entreprise sinon faillite. Enfin le local, pour minimiser les coûts pour un début si pas assez de moyen de prendre contact avec un agent de la mairie afin de vous aider à acquérir votre espace en bordure de voie. Par la suite contacter un menuisier pour la construction de votre apatam ainsi que tables et bancs.

Cela vous reviendra entre 150 000 FCFA et 200 000 FCFA. Lorsque tous les éléments qui précédent sont réunis alors il ne vous reste plus qu’à vous procurer le matériel nécessaire dont : assiettes, gaz ou fourneau (avec du charbon), tables, banc, friteuse, fourchettes, gobelets, carafes, petit sachet blanc et noir, plateaux, une passoire, une poêle (griller le poisson), une écumoire etc…).

Le Fond de roulement servira à l’achat de l’attiéké, du poisson thon, du piment et de l’huile. Avec 50 000 FCFA vous pouvez commencer. En outre le panier d’attiéké coûte entre 5 000 FCFA et 8 000 FCFA (possibilité d’en trouver à Adjamé ou Yopougon près de UTB et auprès des femmes productrice d’attiéké) pour le poisson thon (minimum 10 000 FCFA) rendez-vous au port de pêche ou une poissonnerie. Pour finir lorsque votre entreprise est bien située, avec une bonne hygiène, ainsi qu’une satisfaction des clients dans le respect de ceux-ci votre investissement sera rentable surtout trouver une bonne politique de gestion très important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.